Guide du repos

Au début, la commotion cérébrale exige un repos physique, cognitif et social. Les tâches qui demandent de l’attention, de la concentration et un effort visuel exigent beaucoup d’énergie. S’engager dans ce genre d’effort trop tôt peut provoquer des symptômes et prolonger le temps de récupération. C’est pourquoi des modifications à vos routines de travail et scolaires seront nécessaires. Il est très important de respecter le repos recommandé.

Plus un individu dépense d’énergie sur les tâches scolaires, les obligations au travail ou même les jeux vidéo, moins il lui reste d’énergie pour aider le cerveau à guérir. L’objectif est de limiter l’activité cognitive à un niveau tolérable et qui ne provoque pas l’apparition ou l’augmentation des symptômes. Rester dans un environnement calme, diminuer l’intensité des lumières ou porter des lunettes de soleil et une casquette; toutes ces actions peuvent diminuer l’apparition des symptômes.

FAIRE...

Écouter des podcasts

Écouter un livre audio

Écouter de la musique

Écouter la radio ou une émission de télévision

Aller prendre une marche

Effectuer des tâches ménagères légères comme plier du linge ou cuisiner

NE PAS FAIRE...

Télévision

Jeux vidéo

Messages texte

Lecture

Ordinateur

 

Le temps de récupération

La durée des symptômes et le temps de récupération sont personnels à chaque individu et dépendent de plusieurs facteurs comme le fait d’avoir déjà subi une commotion, la sévérité ou le nombre de symptômes présents et l’historique médical de l’individu. La guérison d’une commotion cérébrale se fait généralement assez rapidement, mais certains cas persistent au-delà d’un mois. Il est normal de se sentir frustré, triste ou en colère pendant la récupération parce que vous ne pouvez pas participer à vos activités sportives, académiques ou professionnels. Toutefois, il est préférable d’imposer des stratégies de gestion plutôt que de retarder votre guérison.

 

Sommeil

Il n’est pas nécessaire que quelqu’un vous réveille pendant la nuit après une commotion. Pendant les premières 24-72 heures, reposez-vous au besoin. Après la phase initiale, il est important de maintenir une routine de sommeil saine. Essayez d’éliminer les siestes ou de les garder courtes (moins de 30 minutes) et plus tôt dans la journée (avant 15 heures). Il est important de bien dormir le soir. Maintenez des heures de lever et de coucher constantes et relaxez en fin de soirée avant d’aller vous coucher.